3 étapes pour établir quel est mon logement idéal

Voici une méthode simple et efficace pour vous aider à déterminer le type d’habitation que vous aimeriez acheter, et comment la trouver sur les annonces de ventes immobilières.


Table des matières

Étape 1 – Imaginez votre maison ou votre appartement idéal

Pour trouver le bien de ses rêves, la toute première étape consiste précisément à rêver. Imaginez votre chez-vous en tout point parfait.

  • Aimeriez-vous vivre dans une villa individuelle neuve, entourée de verdure avec une vue imprenable sur le lac et la montagne, avec terrasse orientée sud-ouest ?
  • Ou préféreriez-vous vivre dans un duplex en attique à quelques minutes à pied du centre-ville ?

Je vous conseille vraiment, dans un premier temps, d’idéaliser votre rêve pour créer l’image parfaite de votre logement.

Dressez la liste de tous les éléments que vous aimeriez trouver dans cette habitation.

Ne tenez pas encore compte du budget à cette étape. Nous nous soucierons de la réalité plus tard.

Chassez les pensées limitatives du genre « ce sera trop cher », « je n’aurais jamais les moyens… ».

Une fois que ce travail d’imagination est fait, écrivez-le.

Vous ne devez pas forcément commencer par « Cher Père Noël… », mais vous pouvez certainement mettre le titre : « Mon logement idéal ». Mettez un maximum de critères et de détails.

Listez tous les critères les uns après les autres. De nouveau, n’essayez pas de classer vos souhaits et desiderata à ce stade. N’attribuez pas encore de caractère raisonnable ou déraisonnable à vos souhaits.

Faites-en simplement la liste en vrac. Ne vous arrêtez pas avant d’être satisfait.

Si vous faites cela en couple, je vous conseille de faire l’exercice chacun de votre côté, sans consulter l’autre.

Lorsque vous êtes satisfait d’avoir tout rédigé, nous allons passer à l’étape suivante.

Étape 2 – Classez vos critères en 4 colonnes

Je vous propose de reprendre votre liste et de classer chaque critère par catégorie, dans des colonnes. Le classement se fait sur 4 colonnes.

La première colonne sera les critères absolument vitaux. C’est-à-dire des critères qui doivent absolument être présents. Il n’y a aucune négociation possible sur ces points-là.

La deuxième colonne sera pour les critères désirables, mais sur lesquels vous pourriez envisager de faire des compromis.

Une pesée d’intérêts devra être effectuée afin de déterminer si vous pouvez vous en passer ou pas en fonction des autres qualités présentes ou absentes dans l’objet que vous visitez.

La troisième colonne sera pour les critères qui n’ont pas vraiment d’importance. Qu’ils soient présents ou absents n’influencera pas beaucoup votre décision.

Et la quatrième colonne répertoriera les choses à exclure. Vous n’aurez probablement pas mis de chose négative dans vos critères idéaux ci-dessus, mais il peut être efficace de penser aux choses que vous ne voulez pas du tout. Et dont la présence serait totalement rédhibitoire.

Cela vous donnera ceci :

Vital

Désirable

Neutre

À exclure ou éviter


Notez que si vous avez une longue liste de choses que vous voulez exclure, il pourrait être intéressant de les classer selon l’importance que vous avez déterminée pour les critères positifs. Vous pourriez alors diviser votre tableau comme ceci :

Critères positifs

Absolument nécessaires

Négociable

Juste un plus

Critères négatifs

Totalement rédhibitoire

Négociable

Juste un moins

L’idée, avec ce tableau, est de classer les critères afin de faciliter vos recherches.

Nommez les colonnes comme vous le désirez. L’important est que cela soit clair pour vous.

Reprenez chacun des critères que vous avez notés sur votre liste « idéale », et maintenant classez-les dans les bonnes cases.

Que vous le fassiez sur papier ou sur un ordinateur, il pourrait être plus facile d’orienter votre feuille à l’italienne.

Si vous utilisez cette méthode en couple, et si vous vous apprêtez à faire vos recherches ensemble, vous allez, à un certain moment, devoir faire correspondre vos tableaux de critères.

En toute logique, vous devriez tout de même avoir en commun certains critères avec la même importance. Et un premier travail de discussions et de compromis va se faire à cette étape.

NE VOUS TROMPEZ PAS EN ACHETANT VOTRE BIEN !  Recevez dès maintenant le guide des 9 ERREURS FATALES à ne jamais commettre  lors de l'achat de votre bien.  J'obtiens mon guide !

Étape 3 – Traduisez vos critères dans le langage des annonces immobilières

Les annonces immobilières sont formatées selon des informations standardisées. Vous allez devoir faire une certaine traduction de vos critères afin de les faire correspondre à la manière dont ils sont présentés dans les annonces.

Par exemple, si vous avez deux enfants et désirez une chambre pour chacun, sachant qu’il vous faudra aussi une chambre parentale, vous allez rechercher un logement de 4 pièces (3 chambres plus le séjour).

Ceci doit encore être traduit en normes cantonales.

Dans le canton de Genève, la cuisine compte pour une pièce, quelle que soit sa taille. Donc à Genève, vous allez chercher un 5-pièces.

Dans les autres cantons, une cuisine dans laquelle il est possible de mettre une table et des chaises comptera pour 1/2 pièce. Vous y chercherez donc un 4 ou un 4,5-pièces.

Étape 4 – Adaptez vos critères à votre budget

La toute première étape de cette méthode consistait bien à vous faire rêver, voire à vous lâcher de manière débridée.

Le rêve du logement idéal va fortement varier d’une personne à l’autre.

Vous pourriez très bien avoir établi une liste de critères qui s’adaptent naturellement à votre budget.

Vous pourriez tout aussi bien avoir établi une liste de critères qui sont totalement incompatibles avec vos finances. Si vous êtes dans ce cas, je ne veux vraiment pas casser votre rêve, mais certains ajustements seront probablement nécessaires pour coller au budget dont vous disposez.

En conclusion

Beaucoup d’articles parlent du logement de vos rêves, alors qu’ils se contentent de donner des listes insipides de critères.

J’ai voulu aborder le sujet d’une manière beaucoup plus ludique en vous faisant créer de toutes pièces votre habitation vraiment idéale, et en classifiant vos critères afin de vous donner une chance de les faire correspondre à la vraie vie.

Cet article fait partie de notre dossier Acheter un bien immobilier en Suisse, n’hésitez pas à le consulter dans son ensemble.

Vincent Grognard

Directeur général
Courtier avec Brevet Fédéral

Boîte à idée

Une idée d’article, un question à laquelle vous aimeriez une réponse ?

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles
pourraient vous intéresser

Boîte à idée

Entrez votre adresse e-mail et le/les sujet(s) que vous aimeriez que nous abordions.