Quels sont les avantages à être propriétaire de son bien immobilier en Suisse ?

Quels sont les avantages à être propriétaire de son bien immobilier en Suisse ?

Vous avez très certainement entendu ou lu que « la Suisse est un pays de locataires ». Il se cache une réalité plus complexe derrière cette constatation.

Car si la majorité des personnes qui habitent en Suisse ne sont pas propriétaires de leurs murs, ce n'est pas par choix.

En vérité, la très grande majorité des personnes habitant la Suisse aimeraient être propriétaires de leur logement.


Table des matières

Une étude Swiss Life réalisée en 2019 sur les familles et leur logement fait ressortir le fait suivant :

« Plus de 70% des locataires actuels souhaitent devenir propriétaires un jour afin d’améliorer leur liberté de choix, leur qualité de vie et leur sécurité financière. »

Le but de cet article : vous présenter les principales raisons qui peuvent vous inciter à entreprendre le chemin qui mène à l’accession à votre propriété.

Les avantages à être propriétaire de son habitation en Suisse sont :

  • la liberté de faire ce que l’on veut chez soi ; 
  • réaliser un investissement rentable ; 
  • dépenser moins qu’en location ; 
  • ne plus payer dans le vide ; 
  • bénéficier d’avantages fiscaux ; 
  • disposer de la sécurité du logement ; 
  • avoir moins de frais à la retraite ; 
  • être plus heureux ; 
  • transmettre un patrimoine aux générations futures.

Je vais détailler pour vous chacun de ces avantages.

Vous aurez la liberté de faire ce que vous voulez chez vous

À l’époque où j’étais locataire à Lausanne, ce qui m’exaspérait le plus, c’était de devoir faire ma lessive le mardi matin entre 7 heures et midi, et de devoir recharger ma carte de lessive chez la concierge, particulièrement antipathique, uniquement le vendredi entre 15 et 16 heures.

Je louais un appartement qui avait été complètement remis à neuf, ça, c’est très agréable.

Mais à chaque fois que je voulais accrocher un cadre au mur, je ne pouvais pas m’empêcher d’anticiper les problèmes lors de l’état des lieux de sortie.

Sans parler du mur entre la cuisine et le séjour, que j’aurais bien aimé abattre.

En revanche, lorsque les murs vous appartiennent, vous pouvez faire ce que vous voulez (ou presque) chez vous.

Cette liberté de pouvoir organiser, décorer, peindre, rénover, changer son propre logement, sans contraintes, vaut son pesant d’or.

Cette liberté doit tout de même être relativisée.

Si par exemple vous vous orientez vers un logement en propriété par étage (PPE), vous devrez tout de même respecter un règlement de copropriété.

Mais vous serez entre propriétaires qui aspirent à la même liberté, ce qui sera déjà très différent de ce que vous devez subir en tant que locataire.

La liberté de disposer librement de son logement procure un sentiment très agréable.

NE SURVOLEZ PAS L’INFORMATION !  Ne perdez plus de temps à chercher des astuces pour acheter le bien de vos  rêves, tout est condensé dans ce guide. J'obtiens mon guide !

Vous réaliserez un investissement stable

Le besoin de sécurité que procure un logement n’est pas éloigné du besoin de se nourrir. Il s’agit d’un besoin basique.

C’est pourquoi, en première analyse, le facteur investissement ou placement dans l’immobilier n’est pas forcément la toute première chose qui vous viendra à l’esprit en tant que futur propriétaire.

Mais comprenez bien ceci : en tant que locataire, vous payez un loyer qui est forcément plus élevé que ce que vous payeriez en tant que propriétaire.

Pour prendre une analogie très simple de la vie de tous les jours, si vous comparez le fait de vous préparer un repas vous-même avec le fait de manger au restaurant, vous allez vite constater que le resto vous coûte plus cher. C’est normal. Le restaurateur achète ses matières premières plus ou moins au même prix que vous au supermarché, les transforme et vous les sert.

Le même principe s’observe dans l’immobilier locatif. Le propriétaire investit dans un bien immobilier destiné à produire des loyers qui vont lui procurer un bénéfice.

Au minimum, en devenant propriétaire, vous allez économiser la partie du bénéfice, qui restera dans votre poche.

Un autre effet de levier vient du fait que l’immobilier est une valeur refuge sûre. Un bien immobilier correctement entretenu prend de la valeur avec le temps.

Voici l’évolution du prix des appartements en PPE en Suisse romande (en orange) et dans toute la Suisse (ligne bleue) depuis 1985.

Et voici l’évolution des prix des maisons individuelles en Suisse romande (ligne orange) et dans toute la Suisse (ligne bleue) de 1985 jusqu’à nos jours.

Ces graphiques sont lissés, car il s’agit de moyennes sur une très longue période et pour de grandes régions.

Mais qu’ils soient lissés ou pas, ce qui saute aux yeux en observant ces graphiques, c’est que l’immobilier suisse et romand n’a cessé de prendre de la valeur. C’est une valeur stable. Un investissement rentable.

Vous dépenserez moins qu’en location

En plus du renchérissement (augmentation de la valeur) que je viens de vous montrer, les taux d’intérêt, historiquement au plus bas, rendent le logement en propriété encore plus avantageux que par le passé.

Emprunter de l’argent n’a jamais coûté si peu.

Ceci explique que, malgré l’évolution constante des prix des biens immobiliers, que ce soit dans le canton de Genève, de Vaud, du Jura, de Fribourg, du Valais ou encore de Neuchâtel, il est actuellement nettement plus intéressant de s’endetter pour acheter son habitation que de payer des frais de location.

Voici un graphique de la banque Raiffeisen qui illustre clairement mon propos :

Il vous coûtera moins d’argent d’être propriétaire que d’être locataire.

Vous ne payerez plus dans le vide

Que l’on prenne en compte la différence de coûts entre la location et la propriété, ou que l’on considère l’achat d’une habitation comme un investissement, vous pouvez voir qu’en payant un loyer, vous payez dans le vide. C’est-à-dire qu’après avoir payé votre loyer pendant dix, quinze ou vingt ans, votre patrimoine n’a pas augmenté d’un kopeck.

Au contraire, le fruit de votre travail, avec lequel vous versez votre loyer, sert à enrichir une autre personne (physique ou morale).

Les propriétaires s’enrichissent au fil des années en dépensant moins pour leur logement, tout en se constituant un patrimoine.

Vous allez bénéficier d’avantages fiscaux

Les propriétaires déduisent certaines de leurs dépenses liées à l’entretien de leur bien immobilier.

Que ce soit le remplacement d’une chasse d’eau, la rénovation d’une cuisine ou la réparation de la toiture, il s’agit de frais d’entretien que le propriétaire engage afin de maintenir l’état, et donc la valeur de son bien, et qui sont déductibles de sa déclaration d’impôt annuel.

D’autres frais liés à la propriété sont également déductibles, tels que les intérêts payés sur la dette hypothécaire.

Acheter un bien qui nécessite des rénovations est par conséquent fiscalement intéressant.

Une autre astuce provient de l’amortissement indirect. Le propriétaire d’un bien va devoir rembourser une partie de son prêt hypothécaire. C’est ce que les financiers appellent « l’amortissement ».

En règle générale, 13.33% du prix d’achat du bien est remboursé en 15 ans ou au plus tard à l’âge de la retraite.

Mais ce remboursement diminue le montant des intérêts payés. Il est alors possible de verser la somme remboursée sur un compte de prévoyance lié. Là, le propriétaire gagne trois fois.

Je m’explique.

Le premier gain vient du fait que la charge d’intérêts déductibles reste la même. D’où un gain fiscal.

Le deuxième gain vient du fait que les primes versées sur un compte de troisième pilier sont également fiscalement déductibles. D’où un deuxième gain fiscal.

Le troisième gain provient du fait que, bien souvent, les intérêts générés sur le compte de prévoyance seront plus élevés que les intérêts payés sur la dette hypothécaire.

Il ne s’agit pas de promesses de gains faciles (et très souvent illusoires) que certains systèmes d’investissement boursier peuvent faire miroiter, mais plutôt d’une épargne lente et régulière durant laquelle votre patrimoine augmente, lentement mais sûrement.

Vous disposerez de la sécurité du logement

Je n’ai pas classé les avantages dans un ordre particulier. La priorité de ces avantages va d’ailleurs varier d’une personne à l’autre. Je me dois de le préciser, car l’avantage que représente la sécurité de son logement pourrait bien être le plus important de tous.

Un locataire peut voir son bail résilié à chaque échéance du contrat. Que ce soit parce que le propriétaire de son appartement veut l’utiliser personnellement ou pour l’un de ses enfants, ou parce que l’immeuble est vendu afin d’être rasé.

En tant que locataire, vous n’êtes tout simplement pas chez vous, et la gérance ne se prive pas de vous le rappeler.

Je me souviens de cette lettre de la gérance, à peine une semaine après mon installation, pour me signifier que les bacs à fleurs devaient être suspendus vers l’intérieur de mon balcon.

À l’époque, en dessous de mon balcon, se trouvait un parterre en pente vaguement végétalisé.

Personne ne pouvait passer en dessous. Avec le recul, je peux comprendre la gérance qui se doit de faire appliquer le règlement, sans faire de différences entre les occupants.

Mais ce n’est pas agréable de se voir rappeler à l’ordre alors que je tentais d’embellir mon environnement avec de simples géraniums…

Vous aurez moins de frais ou plus d’argent à votre retraite

En partant du principe que :

  • vous accédez à la propriété bien avant votre retraite ;
  • vous avez remboursé la partie de votre prêt hypothécaire qui doit l’être ;
  • que vous avez profité des déductions fiscales pour bien entretenir votre villa ou votre appartement !

Dans ce cas, la somme que vous dépenserez alors pour les intérêts sera nettement inférieure à la somme que vous auriez déboursée pour un loyer.

Vous pourriez tout aussi bien revendre votre villa en réalisant un bénéfice important, ce qui vous assurera de beaux jours sans tracas financier.

Les propriétaires sont plus heureux

La grande majorité des avantages que j’ai énoncés sont des plus évidents. Je les ai rédigés sans devoir y réfléchir.

Mais lors de mes études pour passer les examens du Brevet fédéral de courtier en immeubles, je suis tombé sur cette affirmation que j’aimerais partager avec vous :

Comme si le fait de devenir propriétaire permettait d’exprimer le meilleur de nous. Je trouve cela intéressant.

Je n’ai pas la prétention de faire une liste exhaustive des avantages liés à l’accession à la propriété. Mais il y en a un de plus que j’aimerais vous montrer.

LA MISSIVE NOTRE NEWSLETTER VOUS AIDE A NE PAS ACHETER VOTRE BIEN À L'AVEUGLE !  Acheter un bien immobilier est motivant mais aussi stressant. Notre newsletter  dédiée aux acheteurs vous aide à vous armer face à cette grande aventure ! Je m'inscris !

La propriété du logement permet de transmettre un patrimoine aux générations futures

La pierre est un investissement durable et stable. Il s’agit d’une manière de transmettre un patrimoine à votre ou vos enfants.

Et les désavantages ?

Cet article est clairement intitulé « Quels sont les avantages à être propriétaire de son bien immobilier en Suisse ? ». Je n’ai donc pas traité les désavantages.

Je ferais preuve d’un manque total d’objectivité si je vous disais qu’il n’y a aucun désavantage à être propriétaire.

C’est pourquoi, afin de rétablir une forme d’équilibre, j’ai rédigé un article intitulé « Comparaison des avantages et des inconvénients entre locataire et propriétaire en Suisse ».

Donc, si vous fulminez en lisant le passage affirmant que « vous allez bénéficier d’avantages fiscaux » alors que je n’ai pas évoqué la valeur locative qui va augmenter votre charge fiscale, je vous invite à lire mon article qui compare les avantages et les inconvénients entre locataires et propriétaires.

Le mot de la fin

Devenir propriétaire de son habitation représente de très nombreux avantages.

Que ce soit au niveau financier, au niveau de votre liberté, de votre sécurité et de votre bien-être général.

Ces avantages sont encore plus flagrants sur une longue période. Mais rassurez-vous, même si vous êtes à dix ou quinze ans de l’âge de la retraite, ou mieux encore, que vous venez d’arriver à l’âge de la retraite, l’immobilier représente une valeur refuge et une sécurité très intéressante.


Cet article fait partie de notre dossier dédié à l’achat d’un bien immobilier en Suisse, n’hésitez pas à le consulter dans son ensemble.

Vincent Grognard

Directeur général
Courtier avec Brevet Fédéral

Boîte à idée

Une idée d’article, un question à laquelle vous aimeriez une réponse ?

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles
pourraient vous intéresser

Boîte à idée

Entrez votre adresse e-mail et le/les sujet(s) que vous aimeriez que nous abordions.